Fiches

Imprimante et résolutions

Cette partie devrait vous permettre de comprendre le pourquoi de tout ce système de résolution.

Résolution de sortie

Les imprimantes sont données avec une résolution de sortie, 300 dpi pour les anciennes imprimantes laser, 600 voir 1200 pour les imprimantes actuelles et dans le cas des flasheuses jusqu’à 2450 dpi. Cette résolution correspond au nombre de points que peut faire le laser sur une distance donnée, soit 300 points à 2450 points sur 1 inch pour respectivement 300 dpi et 2450 dpi. Ces points sont répartis dans une matrice appelés point de trame qui elle même forme la trame.

Le point de trame

A la différence d’un écran qui peut restituer plusieurs teintes pour une couleur, une flasheuse ou une imprimante laser ne savent imprimer que des points noirs. Elles ne savent pas faire de points gris (clairs ou foncés). Afin de pouvoir imprimer notre image couleur, on utilisera la synthèse soustractive qui utilise les trois couleurs primaires CMJ auxquelles on ajoutera le Noir (CMJN). On imprime donc 4 films exclusivement en noir et blanc ; un film pour chaque couleur soit le Cyan, le Jaune, le Magenta et le Noir (CMJN). En effet, en thèorie Cyan, Magenta et Jaune devrait donner du noir mais ce n’est pas le cas.

Il a donc fallut inventer une technique qui permette à partir d’une écriture en noir d’obtenir du gris l’impression afin d’avoir la possibilité d’imprimer 256 nuances par films.

Première idée, faire varier la grosseur du point en gardant constante la distance entre deux points. C’est la technique utilisée en photogravure traditionelle mais il n’est pas possible de faire varier le diamètre du faisceau laser qui crée les points (dans le cas d’une flasheuse ou d’une imprimante laser). Le principe retenu a donc été de créer un gros point constitué lui-même de plusieurs petits points correspondant au diamêtre du laser. Actuellement, les flasheuses travaillent avec des points constitués de 256 petits carrés (16 x 16) ce qui permet de reproduire les nuances de gris. Pour du blanc, aucun carré n’est noircit, pour du noir tous les carrés le sont et pour un gris à 50 %, un acrré sur deux est noircit.

Ce point constitué de 256 petits carrés s’appelle le point de trame. La résolution de la flasheuse correspond au nombre de petits carrés que l’on peut écrire sur une distance de un pouce. Une valeur traditionelle est de 2450 dpi. A partir de ces deux éléments, point de trame et résolution on peut définir la linéature de trame (ou plus simplment la trame). Elle s’exprime en ligne par pouce (lpi) et correspond au nombre de points de trame que l’on peut écrire sur une distance de 1 pouce.

Le point de trame correspond donc à un ensemble de points élémentaires (PE) juxtaposés. La matrice pouvant être de 16 (4x 4), 25 (5 x 5), 64 (8 x 8) ou 256 (16 x 16) points élémentaires.

Tous droits réservés ericfreelance.com

Webdesigner - Wedeveloppeur - Webmaster - Formateur