Retour

Formation Photoshop CS

Niveaux et histogrammes

Photoshop dispose d'outils permettant d'analyser la gamme de tons d'une image ou type de prédominance en répresentant par un histogramme les valeurs de luminosité des pixels de l'image. Vous avez accès à ces informations grâce à la palette Histogramme ou à la boîte de dialogue Niveau.

L'histogramme

Un histogramme affiche la répartition des pixels constituant une image en représentant leur nombre en fonction de leur intensité lumineuse. On peut ainsi constater si l'image possède assez d'informations dans les tons foncés, les tons moyens et les tons clairs.
Cela permet également d'observer la prédominance au niveau des tons. Chaque image possède un histogramme représentatif permettant de la classer : normale, sur-exposée ou sous-exposée, manque de contraste, tons dominants.

La palette Histogramme

Vous pouvez afficher la palette Histogramme avec Menu Fenêtre > Histogramme afin de visualiser en permance les informations de tonalité et de couleurs.

Rem : par défaut l'histogramme affiche les informations pour la totalité de l'image, pour afficher les informations sur une partie de l'image, sélectionnez la partie voulue.

Lecture d'un histogramme

Photo sous-exposée Photo sous-exposée

L'exposition

Dans la première image, l'histogramme montre un manque de pixel sur la gauche (tons foncés). Dans une image sur-exposée, les zones claires semblent "grillées", blanches sans détails.

Pour la seconde image, on observe sur l'histogramme un manque de pixel se situant à droite (tons clairs). Dans une image sous-exposée, les zones sombres semblent "bouchées", noires, sans détails.

Photo avec manque de contraste Photo avec trop de contraste

Le contraste

Un manque de contraste s'observe lors d'une absence de pixels dans les tons clairs et les tons foncés.

Un trop fort contraste fait quand à lui apparaître des trous dans l'histogramme donnant l'effet d'un peigne.

Photo correctement exposée Deuxième exmple de bonne exposition

Photo correctement exposée

Ici, les pixels ne sont pas concentrés sur une zone tonale. Nous avons deux histogrammes proches d'une courbe en cloche.

Limite de l'histogramme

Certaines images peuvent présenter un histogramme incorrect. Mais il faut garder à l'esprit qu'avoir un bel histogramme c'est bien, mais faut-il pour autant dénaturer le réalisme de l'image en se risquant à trop de correction et de rattrapage?

Grange dans le brouillard Grange dans le brouillard et perte de réalisme

Brume ou brouillard

On peut observer dans l'histogramme une absence des pixels dans les tons clairs ainsi que dans les tons foncés ce qui est le cas pour des images manquant de contraste.

Le désir de correction peut d'une part entraîner l'apparition de trou dans l'histogramme et d'autre part faire perdre le réalisme et l'effet de départ.

Photo à couleur dominante bleue Photo à couleur dominante orange

Couleurs dominantes

La première photo montre une dominante bleue. Si l'on observe l'histogramme en mode RVB, celui-ci paraît correct, par contre l'histogramme en mode rouge montre une absence de pixel dûe à la dominante bleue. Sur la seconde photo l'histogramme montre une absence de pixel sur le bleu, la dominante jaune en étant la cause.

Ces effets sont voulus et le fait de modifier se déséquilibre ne ferait qu'abimer l'image et "trouer" l'histogramme.

Photo à trés fort contraste

Les photos à très fort contraste

Si vous regardez l'histogramme de cette image, vous pouvez observer une absence de pixel dans les valeurs moyennes. Ici, c'est l'aspect de l'image qui est le plus important.